Le flux libre instinctif ou les règles au naturel

Le 7 août 2018 par Pryska Ducoeurjoly

Certaines femmes ont jeté tampons et serviettes. Pendant leurs règles, elles pratiquent la méthode du flux libre instinctif, une manière de vivre ses menstruations au naturel. Se passer des tampons et serviettes qui polluent notre environnement, oui… Mais comment ? Curieuse de nature, pratiquant déjà une contraception écologique, la symptothermie, je me suis donc essayée à cette gestion douce de mes menstruations. Et là surprise : dès le deuxième cycle, mon corps s’est adapté à la nouvelle donne.

La détox anti perturbateurs endocriniens et post-pilule

Le 1 août 2018 par Pryska Ducoeurjoly
Perturbateur endocrinien, santé de la femme, cancer du sein, ovaires polykystiques, Endométriose, phtalates, PEG, phénoxyéthanol, parabens, PCBs, sarah-maria Leblanc

Le problème des perturbateurs endocriniens est le problème numéro un de la santé de la femme aujourd’hui. Cancer du sein, ovaires polykystiques, endométriose etc. Voici les clés de la détox post-pilule avec Sarah-Maria Leblanc, herboriste clinicienne, co-auteure de Sagesse et pouvoirs du cycle féminin (Le Souffle d’Or, 2014).

Comment guérir les mycoses vaginales par les traitements naturels ?

Le 12 juillet 2018 par Pryska Ducoeurjoly
Face au problème des mycoses récidivantes, la Recherche est d’accord pour dire que les remèdes chimiques ne fonctionnent pas. Il y a un vrai problème de résistance au candida. En revanche, certains traitements naturels, eux, s’avèrent plus efficaces. Encore faut-il les connaître ! Je les ai trouvé et j’ai sélectionné le meilleur des remèdes naturels. Tous font l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques pour éradiquer le candida, principal germe à l’origine des mycoses. Le fruit de ces recherches sur les traitements naturels est disponible dans mon nouvel e-book : Bye Bye Mycose.

Face au problème des mycoses récidivantes, la Recherche est d’accord pour dire que les remèdes chimiques ne fonctionnent pas. Il y a un vrai problème de résistance au candida. En revanche, certains traitements naturels, eux, s’avèrent plus efficaces. Encore faut-il les connaître ! Je les ai trouvé et j’ai sélectionné le meilleur des remèdes naturels. Tous font l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques pour éradiquer le candida, principal germe à l’origine des mycoses. Le fruit de ces recherches sur les traitements naturels est disponible dans mon nouvel e-book : Bye Bye Mycose.
L’approche que je te propose est compatible avec les remèdes conventionnels.

La symptothermie : permaculture du cycle féminin

Le 25 mai 2018 par Pryska Ducoeurjoly
symptothermie, permaculture, cycle féminin, pryska Ducoeurjoly

Le corps d’une femme est une terre, un fragile écosystème, naturellement fécond. Une dose quotidienne d’hormones de synthèse représente une pollution aussi réelle que les pesticides. Toutes ces substances sont « persistantes » et s’accumulent en grand nombre dans le corps humain, dans les eaux usées, contribuant notamment à la pollution des sols ou à la féminisation des poissons…

Comment se protéger de l’intoxication médiatique ?

Le 2 mai 2017 par Pryska Ducoeurjoly

Discerner l’information celle d’une information toxique, c’est possible. Pas de recette miracle, il est avant tout question de retrouver son esprit critique. Mais comme vous allez le voir, c’est plus facile qu’il n’y paraît grâce à un certain nombre de « trucs et astuces » que je souhaite vous partager. Voici quelques « armes d’autodéfense mentale », extraits du livre La Société Toxique (que j’ai écrit en 2010), qui peuvent nous aider à nous protéger de l’intox.

La dérive totalitaire du système sanitaire

Le 1 mai 2017 par Pryska Ducoeurjoly

Qui peut croire en France, que l’on manque, de finances pour la santé ? Je viens de terminer un ouvrage édifiant qui décrit les dessous des dernières lois Santé, la casse de la sécu, mais aussi la nouvelle « dictature » des agences sanitaires. « Soigner ou obéir, premières mesures indispensables pour éviter le naufrage » est signé Nicole Delépine, cancérologue, et Gérard Delépine.

La nouvelle gynécologie do-it-yourself

Le 31 mars 2017 par Pryska Ducoeurjoly

La libération de la femme des années 70 a-t-elle permis aux femmes de reprendre le contrôle de leur corps pour mieux gérer leur santé ? Pas vraiment ! Outre le nombre d’avortements qui reste élevé malgré la généralisation de la contraception, un très grand nombre de femmes dénoncent aujourd’hui une emprise toxique du corps médical. C’est pourquoi, dans l’héritage direct du mouvement “self-help” des années 70, certaines femmes entendent bien se passer de leur gynéco!

Le grand mythe du mauvais cholestérol

Le 22 décembre 2016 par Pryska Ducoeurjoly

Autrefois, la médecine sauvait des vies. Aujourd’hui, votre médecin peut vous rendre malade. Parmi les dogmes qui tuent, il y a le mythe du dangereux cholestérol, entretenu par Big Pharma, toujours en quête de nouveaux marchés… Le Dr Michel de Lorgeril et le Pr Philippe Even, des pointures de la « dissidence », viennent de publier deux réquisitoires contre les médicaments anticholestérol : statines, anti-coagulants, anti-agrégants, anti-PCSK-9… Les faits dénoncés sont violents. Il est question de criminalité, de mise en danger de la vie d’autrui, et bien sûr de corruption généralisée.
Retour sur l’une des plus belles arnaques mondiales de la médecine!

HIV+ : alive and well without drugs

Le 16 décembre 2016 par Pryska Ducoeurjoly

People with HIV and no symptoms have studied the flaws in the HIV=AIDS theory and stopped taking their medications—without any harmful effects. Health authorities recommend drug therapy from the first sign of HIV diagnosis, despite the unreliability of testing methods.

Sida : voyage au pays de la serodissidence

Le 15 décembre 2016 par Pryska Ducoeurjoly

Une enquête sur les faiblesses du diagnostic du VIH et les dérives du suivi médical de la séropositivité. Après des recherches sur le web et mûre réflexion, certains séropositif ont arrêté la trithérapie. Leur état de santé ne s’est pas forcément dégradé ! Ce phénomène est qualifié de marginal par les spécialistes du VIH. Mais ces cas sont-ils vraiment des exceptions ?