Être sain d’esprit chez les fous : l’expérience de Rosenhan

See on Scoop.itPryska Ducoeurjoly
folie

Les psychiatres sont-ils vraiment capables de différencier à coup sûr les gens sains d’esprit de ceux atteints de maladies mentales ? Une expérience démontre le contraire.

Ducoeurjoly‘s insight:

La conclusion de Rosenhan est lapidaire. Il écrit : « Il est clair que l’on ne sait pas distinguer le sain d’esprit du malade ». Un point étonnant qu’il rapporte, c’est qu’aucun faux malade n’a été démasqué par le staff médical, alors qu’ils l’ont été parfois par les autres patients de l’hôpital psychiatrique ! 

La compréhension de la santé mentale diffère selon les époques et les cultures, de même que sa définition, ses classifications et ses critères, rappelle Wikipédia. Il est estimé qu’environ un tiers des personnes dans chaque pays répond à au moins un critère de la maladie mentale à un moment de leur vie. Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les troubles neurologiques et/ou comportementaux représentent 12,3 % de la charge de morbidité totale dans le monde. 50 % de la population mondiale est amenée à souffrir d’un trouble mental au cours de son existence, sous forme de troubles anxieux ou dépressifs, d’addiction à des drogues ou à l’alcool. Selon l’organisation, les troubles mentaux sont un ensemble vaste et varié de « problèmes de santé mentale » — qui surviennent lorsqu’un individu ne peut « se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté » — et qui sont généralement caractérisés par une certaine combinaison de pensées, d’émotions, de comportements et de relations avec les autres considérés comme anormaux selon les croyances et les normes de la culture d’appartenance.

See on sciencetonnante.wordpress.com

Articles complémentaires

Flattr this!

Mots-clefs : , , , ,

Un commentaire sur “Être sain d’esprit chez les fous : l’expérience de Rosenhan”

  1. tyler Flouzy dit :

    Ce que je comprend c’est qu’en fait tout les malades diagnostiqués sont des faux positifs dans un sens comme dans l’autre….hé ben mes cadets !!

Laisser une réponse