Les tests sur animaux ne se justifient plus

VALITOX s’intègre dans un panel de tests cellulaires alternatifs aux tests sur les animaux avec un taux de prédictivité supérieur à 82% comparé aux tests souris et rats dont la prédictivité ne dépasse pas 65%.

A l’initiative de Pro Anima une réunion d’information s’est déroulée le 08 Juin dernier au parlement européen.

Cette réunion fructueuse a été initiée par Sylvia et Jean Pierre Hecker, délégués de Pro Anima Alsace Loraine. Des arguments et des explications concernant l’évaluation fiable des produits chimiques ont été présentés dans le cadre de REACH (Enregistrement, Evaluation, Autorisation des Produits Chimiques), par le Professeur Jean-François Narbonne et le Docteur Christophe Furger.

Ce programme VALITOX trouve une justification naturelle dans le cadre de la directive REACH pour les produits chimiques et dans la directive cosmétique.

Il s’en est suivi un débat constructif animé en particulier par Jean-François Narbonne et le Président de Pro Anima, le Professeur Jean-François Béquain devant un public ciblé parmi lequel on pouvait reconnaître : plusieurs doyens de facultés, des représentants du Centre Anti-poison, Samu de l’Environnement, des universitaires, des députés européens et leurs assistants, ainsi que des représentants de la pharmacopée européenne et de la qualité du médicament. Etaient présents également la Fondation Euro Science, l’association Pan-Europe, des représentants de la recherche publique, comme de l’industrie chimique allemande ainsi que la presse quotidienne régionale.

Ce programme concernant l’évaluation de la toxicité aigue et chronique est adaptable pour l’espèce humaine. Il permet une utilisation à très haut débit et peut s’appliquer à la toxicité aigüe, sub- aigüe comme à la toxicité chronique.

VALITOX s’intègre dans un panel d’autres tests cellulaires alternatifs aux tests sur les animaux avec un taux de prédictivité supérieur à 82% comparé aux tests souris et rats dont la prédictivité ne dépasse pas 65%.

VALITOX est maintenant en phase de validation à l’ECVAM (Centre européen de validation des méthodes alternatives)

A l’issue de cette réunion, Alexandre Marciel, Maire adjoint de la ville de Toulouse, s’est déclaré très intéressé par toutes les perspectives offertes par ces nouvelles techniques alternatives performantes et envisage dans un proche avenir de créer une plateforme dédiée aux méthodes substitutives pour la santé et l’environnement : Tool/Tox.

Mr Nicolas Sire, assistant parlementaire de Catherine Trautmann, députée européenne, est ensuite intervenu sur l’actualité de la directive REACH. Cette présentation de VALITOX s’est clôturée le soir chez Christian d’Andlau –Hombourg, Secrétaire Général de Pan Europe, qui a tenu tenu à exprimer sa sympathie aux organisateurs de cette manifestation et aux engagements de Pro Anima.

Articles complémentaires

Flattr this!

Mots-clefs : , , , ,

Laisser une réponse