Essais de médicaments : des abus décriés dans les pays en voie de développement

En Inde et en Argentine, des essais illégaux de vaccins et de médicaments sur des populations pauvres et mal informées défrayent la chronique.

 

Le laboratoire Glaxo Smith Kline vient d´être condamné en Argentine à payer une amende de 400 000 pesos, soit environ 71 000 €, pour avoir mené des essais de vaccins de manière irrégulière, qui auraient causé la mort de 14 bébés. Cette information, publiée début janvier dans le Buenos Aires Herald, signe la fin du feuilleton judiciaire pour des faits remontant à 2007 et 2008.

S´appuyant sur un rapport publié par l’Administration nationale de médecine, de l’alimentation et de la technologie (Anmat), la justice a estimé que la firme n’avait pas respecté le consentement des parents et falsifié les autorisations parentales. Les bébés étaient recrutés parmi les familles pauvres qui venaient dans les hôpitaux publics. En Argentine, 15 000 enfants de moins d’un an, issus de familles pauvres, ont ainsi participé à cinq essais cliniques dans plusieurs provinces.

LIRE LA SUITE SUR Ouvertures.net

Articles complémentaires

Flattr this!

Mots-clefs : , , , ,

Un commentaire sur “Essais de médicaments : des abus décriés dans les pays en voie de développement”

  1. Bonjour, un grand merci pour les renseignements votre site est soigné.

Laisser une réponse