Noël, temps de paix pour les résistants dans l’âme

Les vœux de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations en ce Noël 2021…


Noël, temps de paix pour les résistants
dans l’âme

« La précipitation des mesures autoritaires correspond à une stratégie délibérée : nous empêcher de souffler, briser les retrouvailles de Noël et nous démoraliser dans un combat sans répit. Stop, laissons de côté ces injonctions au stress ! Prenons une pause de quelques jours, en famille ou entre amis, pour retrouver la joie, la sérénité, le sens du partage.

« Offrons-nous un temps de calme intérieur pour ressourcer nos âmes de résistants. Dans ce monde sens dessus-dessous, méditons sur ce qui fait vraiment sens pour nous. Nous reviendrons plus forts dans nos actions contre la tyrannie sanitaire mondialiste, avec pour objectif de l’abattre en 2022.

Une guerre spirituelle

« La guerre que nous vivons n’est pas une guerre contre un virus. Elle n’est pas seulement une guerre des puissants contre les peuples. Elle est aussi une guerre spirituelle, un combat des valeurs. Pour spolier le peuple et tuer son esprit fraternel, nos dirigeants pervers et narcissiques ont trouvé une nouvelle religion : la religion vaccinale. Elle permet d’instaurer une terreur sanitaire sur toute la planète et d’exclure ceux qui refusent de « protéger leur prochain » en recevant l’injection expérimentale.

La Bête veut tuer Noël 

« Un document interne de la Commission européenne dévoilé récemment fait une recommandation consternante : il ne faut plus se souhaiter « Joyeux Noël »[1]. Le prétexte : « l’inclusion » des citoyens non-chrétiens. Comprenez l’intégration des minorités. Parallèlement, l’exclusion des non vaccinés, nouvelle minorité créée par les lois discriminantes, est devenue une norme… Nous nageons donc en pleine inversion des valeurs, signature des régimes totalitaires.

« Nos valeurs humaines, étroitement liées à l’héritage chrétien, dérangent les tout-puissants. Ces derniers ont l’art de refouler tout sentiment de culpabilité ou de péché. Si nos dirigeants ont les mains sales, ils veulent les conserver libres, pour satisfaire leur appétit sans fin de domination. Mais l’imaginaire autolâtre de nos « bons Pasteurs » est hanté par l’histoire du « petit Jésus ». S’ils le pouvaient, nos prétendus sauveurs lui administreraient d’office une injection mortelle entre le bœuf et l’âne gris !

Faire tomber Goliath

« En ce temps de Noël, nous nous rappelons que le divin enfant, né dans une grotte de fortune, a échappé, par miracle, aux armées du tyran Hérode. Il a même fait chuter, quelques siècles plus tard, le très puissant empire romain. Nous nous souvenons que, tôt ou tard, « les premiers seront les derniers ».

« Si la justice humaine est aujourd’hui au service des plus forts, nous savons, au fond de nos cœurs, que l’esprit de Noël sera toujours du côté des plus faibles, des opprimés, des laissés-pour-compte, des exclus, des lépreux, des petites gens qui subissent l’oppression des castes dominantes, des docteurs de la Loi et des despotes. Notre apparente fragilité pourrait bien finir par ébranler Goliath. Redonnons de la valeur à notre vulnérabilité humaine, c’est elle qui contribue à nous rendre humbles face à la vie, mais aussi compatissants avec les difficultés des autres.

Nous sommes du bon côté du mur du réel

 » Le temps de la Vérité se rapproche. Malgré tous les efforts entrepris par la caste politico–médiatique pour faire mentir le réel, de nombreuses personnes réalisent que les vaccinés sont les plus touchés par le Covid. Non, les hôpitaux ne sont pas saturés par les récalcitrants de la vaccination. Bien au contraire ! Le variant Omicron fait trembler le narratif officiel.

 » Tôt ou tard, les dirigeants, qui sont les vrais malades, vont se prendre le mur de la réalité. Ils savent bien que leurs mensonges sont de plus en plus difficiles à tenir. C’est pourquoi la Bête se débat pour nous terroriser avec des fantômes, en usant du chantage pour nous faire plier. « Vaccinez-vous au plus vite ou vous ne pourrez plus accéder à vos lieux de loisirs, à votre TGV et même bientôt à votre travail » ! Ne cédons pas, sinon ces tyrans continueront à se croire sans limite !

 » Face à la stratégie de vitesse qui nous est imposée, prenons le contre-pied avec le temps offert par Noël. Profitons-en pour cultiver la voie de la sobriété heureuse chère à Pierre Rabhi. Inspirons-nous du dernier ouvrage de Louis Fouché, « Tous résistants dans l’âme », pour maintenir nos positions citoyennes autour des vraies valeurs humaines. Préparons le temps de la désobéissance civile et de la résistance pacifique.

 » Aussi petite soit-elle, la lumière de l’espérance qui brille dans nos cœurs est une arme mortelle pour les vampires de ce monde. Elle est aussi un phare pour nos frères et sœurs qui cherchent à retrouver leur chemin dans la tempête. Gardons la foi !

 » Joyeux Noël à tous ! « 


[1] https://www.la-croix.com/Debats/Noel-lauto-amnesie-lEurope-2021-12-01-1201187896

Articles complémentaires

6 commentaires sur “Noël, temps de paix pour les résistants dans l’âme”

  1. norm dit :

    Très beau message d’espoir et de réconfort. Toutefois, il me semble que ce qu’ils font n’est pas gratuit, ça ne peut pas être de la pure méchanceté. Il faut que ce soit une « stratégie délibérée ». « La guerre que nous vivons n’est pas une guerre contre un virus. »
    Qui sont-ils? L’empire US, la classe des très riches dans les pays alliés et les petits soldats à leurs ordres.
    Quel est donc l’objectif? Briser notre résistance, semer la confusion dans nos esprits et nos coeurs, nous désinformer, nous préparer à une guerre réelle en éliminant les plus faibles et les inutiles, en soumettant les autres et en les contrôlant. Après deux ans de contraintes, de confinements, de couvre-feu, nous sommes plus en mesure d’accepter de vivre dans une économie de guerre sans nous révolter. On voudra nous entraîner encore une fois dans la guerre sous prétexte que de vrais ennemis arrivent: les Russes, les Chinois. Allons-nous y croire encore?
    Nous devons refuser de participer à cette folie et rester fidèles à nos valeurs humaines!

  2. Tres beautexte Veridique , bien vu bien dit Tres Bien exprime ,
    MERCI !!

  3. lambinet dit :

    Merci pour ces articles qui nous éclairent dans le tumulte actuel. Merci pour votre vrai journalisme. Belle fête de Noël à vous et votre famille. Christine Lambinet

  4. specht dit :

    MERCI

  5. Jean Garnier dit :

    Bonjour Pryzka,

    Je suis un adhérent de la LNPLV qui vient effectivement de publier une très belle lettre avec beaucoup de documents très intéressants. De mon côté, j’en ai envoyé une à François Bayrou qui s’est prononcé pour l’obligation vaccinale en faisant référence aux 11 vaccins obligatoires pour les enfants. Je la copie ci-dessous à toute fin utile. Je vous souhaite un joyeux Noël.

    « Monsieur

    Vous vous êtes prononcé pour l’obligation vaccinale contre le Covid-19 alors que tout indique que les vaccinations de masse sont inefficaces, voire contreproductives. Elles n’empêchent pas les contaminations. Il se pourrait même qu’elles les entretiennent. De fait, nous constatons en France une 5ème vague de contaminations alors que plus de 50 millions de français sont vaccinés deux doses.

    On nous dit toutefois pour les justifier que le vaccin protège des formes graves. Il faudra nous expliquer comment un vaccin inefficace pour les adultes en bonne santé pourrait protéger des personnes très âgées en mauvaise santé dont le système immunitaire est affaibli. Nous avons l’exemple des vaccins contre la grippe, inefficaces pour ceux qui en auraient vraiment besoin (les mêmes).

    Si le vaccin protégeait des formes graves, la mortalité par Covid se serait effondrée dans les pays très vaccinés. Les courbes ont montré le contraire. Les campagnes de vaccination ont partout dans le monde été accompagnées de flambées de contaminations et de pics de mortalité.

    Les jeunes ont été vaccinés inutilement et l’on parle maintenant de vacciner les enfants qui ne risquent rien du virus et tout d’un vaccin expérimental présentant déjà un record d’effets secondaires.

    Vous ignorez probablement qu’aux USA, les Amish ont géré le Covid avec une mortalité moindre et une immunité collective atteinte en mai 2020 sans confinement, sans gestes barrières, sans masques, sans médicaments chimiques, sans vaccins :

    https://www.realclearpolitics.com/video/2021/10/10/attkisson_how_amish_communities_became_the_first_to_acheive_herd_immunity_from_covid-19_in_may_2020.html

    Ils démontrent que, pour cette maladie, les contaminations n’étaient pas, ne sont pas le problème mais la solution pour une immunité collective solide. Un bon choix sanitaire aurait consisté, en France, à promouvoir la prévention (vitamine D, zinc, hygiène de vie) et à autoriser les traitements ambulatoires précoces en cas de symptômes. Il y en avait à disposition dès le début de l’épidémie. Tout cela se serait fait à peu de frais, avec une mortalité moindre et sans impacter l’économie.

    Moi qui ne suis rien, je savais que le choix exclusif des autorités du « Tout vaccin » était, j’ose le dire, criminel. Vous qui êtes en responsabilité, vous êtes-vous posé la moindre question alors que le discours officiel était à l’évidence inapproprié avec la consigne mortifère de rester chez soi et de prendre du Doliprane en cas de fièvre, et scandaleusement mensonger sur l’efficacité des vaccins affirmée à plus de 90% ? J’en doute car vous n’avez rien dit. Vous n’êtes malheureusement pas le seul responsable à être resté silencieux. Résultat : Les français ont été trompés, manipulés et conduits par la contrainte dans l’enclos vaccinal.

    Dans vos déclarations, aggravant votre cas, vous avez fait référence aux 11 vaccins obligatoires pour les enfants comme si toutes ces vaccinations allaient de soi.

    Les 11 vaccins obligatoires pour les enfants constituent par leur caractère obligatoire depuis janvier 2018 une atteinte grave aux libertés fondamentales, et par leur composition, un cocktail chimique toxique forcément préjudiciable, en réalité, à la santé des enfants sous prétexte de les protéger contre des maladies infantiles généralement sans gravité et même nécessaires à la constitution d’une immunité solide et durable.

    Nous savons que les enfants américains très vaccinés sont en mauvaise santé. En France, le recul n’est que de trois ans et la pharmacovigilance concernant ces vaccins est largement défaillante. La première génération d’enfants lourdement vaccinés est entrée à l’école maternelle au mois de septembre. Il faut s’attendre à une dégradation de leur état de santé, de leurs aptitudes et de leur comportement par rapport à l’état de santé d’enfants moins vaccinés ou mieux, non vaccinés.

    Une pédiatre suisse (Dr Françoise Berthoud) qui fait partie d’un collectif de six médecins, a collationné toutes les études qu’elle a pu trouver comparant l’état de santé d’enfants vaccinés à celle d’enfants non vaccinés. Ces derniers sont toujours en meilleure santé que les vaccinés. Cette différence n’est pas anodine. Dans une étude concernant 34 pays pour l’année 2009, les chercheurs Miller et Goldman ont constaté que les pays dont le calendrier vaccinal comportait le moins de doses présentaient les taux de mortalité infantile les plus bas. A l’inverse, les pays dont le calendrier vaccinal comptait le plus de doses présentaient les taux de mortalité infantile les plus élevés.

    Quand aurons-nous en France une vraie politique de santé conduite par un authentique Ministère de la Santé ? S’il y avait un vrai Ministère de la Santé en France, la naturopathie et ses écoles seraient reconnues officiellement, et ses méthodes promues. En France, nous avons un Ministère de l’Industrie de la Maladie. Pour le pouvoir actuel en dérive totalitaire, même l’homéopathie doit être éradiquée !

    Et vous, François Bayrou, responsable politique centriste chevronné, qu’on imaginerait de ce fait raisonnable, soucieux de vérité et de l’intérêt général, vous cautionnez un choix sanitaire aberrant et vous faites de la surenchère liberticide. Quel est votre projet ? Dans quel monde régressif affreux voulez-vous nous faire vivre ?

    Qu’attendez-vous, vu la situation, pour creuser la question puis vous lever et demander un moratoire vaccinal et la constitution d’un comité citoyen indépendant chargé de mettre à plat la problématique vaccinale dans tous ses tenants et aboutissants ?

    Je pense que vous ne ferez rien. Il y a trop d’enjeux financiers et de pouvoir dans cette affaire pour que l’honnêteté l’emporte en vous, même sur des sujets aussi cruciaux que ceux de la santé et des libertés publiques. Ma lettre ne servira à rien, sauf à manifester mon indignation et prendre date.

    Je vous laisse deviner, en vous quittant, les sentiments qu’un citoyen ordinaire informé et exigeant peut éprouver à votre égard et à celui des prétendus responsables qui dominent notre pays. »

  6. Mounty dit :

    Merci pour cet article. Courage à vous

Laisser une réponse