Angine, constipation ou fièvre ? Le chlorure de magnésium, un remède-miracle à 2 € !

Qu’est-ce qui coûte deux euros en pharmacie et soigne presque tout ? Le chlorure de magnésium ! Contre la fatigue, le manque de tonus, la constipation, l’irritabilité, les angines blanches ou rouges, la grippe, la fièvre, le stress, les plaies, la liste de ses vertus est longue ! Et pour cause, le chlorure de magnésium est un véritable « remède de terrain » qui agit sur le système nerveux, un système fondamental pour conserver la santé. Pour bénéficier de ses bienfaits, il suffit de diluer une petite cuillère à café le matin, à jeun, dans un verre d’eau. On prend son petit déjeuner un quart d’heure après.

chlorure de magnésium

« Je considère ce produit comme la base même de ma pharmacie familiale, je le conseille depuis plus de trente ans et ne saurais vous inciter à en faire autant », déclare Marie-France Muller, docteur en psychologie et naturopathie, auteur de Le Chlorure de magnésium. Un remède-miracle méconnu1. Il est effectivement urgent de lui redonner une place de choix dans nos armoires, comme nous y invitent les travaux de plusieurs chercheurs. Dans les boutiques bio, on trouve aussi du « nigari »,  la forme naturelle du chlorure de magnésium, extrait de l’eau de mer avec le sel alimentaire (chlorure de sodium).

Contre la polio, le tétanos, la diphtérie, le cancer, etc !

nigari

On doit au Professeur Pierre Delbet (1861-1957) les premières études approfondies sur les bénéfices du chlorure de magnésium. Médecin, chef de clinique, chirurgien des hôpitaux et membre de l’Académie de médecine, il fut obsédé, durant son internat, par la nocivité des antiseptiques utilisés à son époque pour nettoyer les plaies. La guerre de 1914-18, au cours de laquelle il est mobilisé comme chirurgien, lui permet de constater que la solution de chlorure de magnésium (MgCl2) donne des résultats extraordinaires. Pour les blessés, il va aussi faire l’expérience de l’efficacité du MgCl2 par voie interne comme dynamisant cellulaire.

Plus tard, il fera la relation entre la rapide augmentation des cancers et la carence généralisée en magnésium. Il écrira à ce sujet deux livres : Politique préventive du cancer2, dans lequel il démontre l’incidence de la carence en magnésium dans le développement de cette maladie, et L’Agriculture et la santé, en collaboration avec d’autres spécialistes, où il montre que les modes de cultures intensifs et le raffinage carencent les aliments en magnésium.

Nous sommes tous carencés en magnésium

« Ainsi, le pain blanc est-il, pour Delbet, Breteau et nombre d’auteurs, une des plus redoutables erreurs des temps modernes », rappelle le Dr Jean Valnet dans un livre incontournable Se soigner par les légumes, les fruits et les céréales3. Cent grammes de pain blanc contiennent 0,5 mg de magnésium, contre 133 mg dans le grain entier, et 342 mg pour le blé germé. C’est dire la différence entre les aliments selon leur niveau de transformation.

« Convaincre qu’un élément chimique banal joue un rôle important est une entreprise difficile », écrit Delbet. C’est sans doute la raison pour laquelle ses deux livres n’ont guère suscité d’intérêt, pas plus que les travaux de son successeur, le Dr Neveu, sur le traitement de la diphtérie (dès 1932), du tétanos et de la poliomyélite avec le chlorure de magnésium.

Le Dr Neveu a exposé dans Le Traitement cytophylactique de la poliomyélite par le chlorure de magnésium,quinze cas victorieux de maladie. Il affirme avoir obtenu des résultats probants non seulement en appliquant immédiatement le traitement au début de la maladie, mais aussi des améliorations sur des patients traités par des médicaments allopathiques et étant déjà atteints de paralysies étendues et parfois totales. Malheureusement, ces travaux n’ont pas fait le poids face à une vaccinologie en plein essor. À cette époque, les premiers vaccins commencent à sortir de l’Institut Pasteur et la « médecine de terrain » n’est plus prioritaire.

On doit aussi au Dr Neveu cet incroyable constat durant l’épidémie de grippe sévère de l’hiver 1934-35 : « Les vieillards furent à peu près tous contaminés et tous s’en tirèrent par la solution de chlorure de magnésium. Ce médicament leur coupe la fièvre. »En cas d‘alertes pandémiques (grippe saisonnière, grippe aviaire, etc) mieux vaut donc faire des provisions de sachets de chlorure de magnésium que de Tamiflu ! Vendu environ 2 euros en pharmacie4, ce produit concurrence efficacement les vaccins grippaux, sans les effets secondaires. Bizarrement, c’est un remède méconnu. Peut-être parce qu’il n’est pas du tout lucratif pour les laboratoires…

Aliment essentiel pour la cellule nerveuse

chlorumagènePour les récalcitrants au goût amer du chlorure de magnésium, et même pour les autres, on peut opter pour le chlorumagène (hydroxyde de magnésium) pour tous les usages internes. Ce médicament, aujourd’hui seulement prescrit pour la constipation5 se transforme en « chlorure de magnésium à l’état naissant » dans l’estomac sous l’effet de l’acide chlorhydrique.

martin-du-theilDans La Défense par le système nerveux6, un ouvrage majeur, le Dr Martin du Theil, son découvreur, écrivait, après quinze ans d’utilisation du produit : « Il constitue un véritable aliment d’épargne pour la cellule nerveuse dont il compense immédiatement les dépenses. Le grand sympathique [système nerveux autonome,7 NdA], grâce à l’énergie ainsi conservée intacte, maintient l’organisme à l’abri de la maladie en rendant vaine toute attaque microbienne. Il n’est pas de meilleur agent prophylactique [de prévention, NdA] contre toutes les maladies de nature infectieuse et c’est à ce titre que je conseille d’en faire un usage quotidien ou du moins assez fréquent. »8 De plus, « Il convient à tous les âges, il n’irrite pas la muqueuse intestinale. »

Et la grippe ?

Justement, le Dr Martin du Theil l’évoque dans son ouvrage. « J’ai commencé à appliquer le traitement au chlorumagène dès le mois de septembre 1918. Démobilisé à cette date, je suis revenu à Neuilly au moment où la fameuse grippe de 1918 faisait son apparition. […] Le succès fut aussi complet qu’il pouvait l’être, puisque j’eus la satisfaction de n’avoir pas un seul décès à constater. »

Mieux encore : « Cette méthode m’a donné des résultats dans deux maladies considérées comme des plus redoutables, c’est à dire la tuberculose et le cancer. Depuis dix ans, je soumets systématiquement tous mes malades opérés de cancer, à un traitement comportant l’usage, quotidien au début, de chlorumagène, qu’il s’agisse de cas anciens ou récents — l’un d’eux date de fin 1918 — depuis dix ans, dis-je, je n’ai eu à constater qu’une seule récidive », écrit le médecin en mars 1929.

Nuançons toutefois le propos dans la mesure où notre environnement est beaucoup plus pollué aujourd’hui par de nombreuses substances cancérigènes qui n’existaient pas à l’époque. Notre alimentation s’est aussi considérablement appauvrie.

Très utile aussi pour la dépression

le-chlorure-de-magnésium-de-marie-france-muller-remede

Inutile de préciser que ce remède convient aussi aux déprimés dans la mesure où la dépression réside dans un dysfonctionnement de la sphère nerveuse (la dystonie neurovégétative), responsable de troubles de l’humeur et du sommeil, mais aussi d’une baisse des défenses immunitaires dans bien des cas.

« Ce n’est pas sans raison, en effet, qu’une personne, précédemment en bonne santé et d’une bonne humeur constante, devient triste, irritable, susceptible, portée à l’exagération, aux  » idées noires  » et souffre parfois d’insomnie qui la laissent brisée de fatigue à son réveil. Il faut donc sans délai, dès l’apparition des troubles, et sans attendre qu’ils soient au complet, apporter au grand sympathique le soutien qui lui est nécessaire, et continuer jusqu’à la récupération totale de son énergie, c’est-à-dire jusqu’au retour à l’état normal. »

Se procurer du chlorure de magnésium est un premier pas vers plus d’autonomie, de prévention et de liberté dans la conduite de sa santé, notamment en étant à l’écoute des premiers signaux d’alerte de notre système nerveux. Placer le chlorure de magnésium ou le chlorumagène dans l’armoire à pharmacie familiale permettra d’échapper à de nombreuses ordonnances potentiellement toxiques, grâce à son action antibiotique naturelle qui prévient tout ce qui peut nous taper sur les nerfs…

Chlorure-Magnesium livre

1 Éditions Jouvence, 2005.

2 Éd. Denoël (1944)

3 Poche (première édition 1967).

4Sachet de 20 gr, à dissoudre dans 1,5 litre d’eau, à boire tout au long de la journée, par petites gorgées. Une bouteille peut faire deux ou trois jours. Pour plus de précisions, voir le livre de Marie-France Muller. Son équivalent naturel, le nigari, s’achète en boutique bio. Précautions nécessaires pour les insuffisants rénaux. D’une manière générale, je recommande : une petite cuillère à café le matin, à jeun, à dissoudre dans un verre d’eau à température ambiante.  En fonction des premiers effets (sur un ou deux jours) vous pouvez réduire ou augmenter un peu la dos.

5 C’est l’autorisation de mise sur le marché qui impose une telle restriction. Toute allégation thérapeutique supplémentaire nécessite de nombreuses et coûteuses études que le laboratoire commercialisant le chlorumagène n’a pas souhaité entreprendre. Il n’en demeure pas moins que les vertus de ce remède ne se limitent pas à ce seul usage.

6Librairie scientifique et médicale Amédée Legrand, 1933. Réédité plusieurs fois, on peut se le procurer, d’occasion, sur Internet.

7 Appelé également orthosympathique, le système nerveux sympathique correspondant à la mise en état d’alerte de l’organisme et à la préparation à l’activité physique et intellectuelle. Il est compensé par le système nerveux parasympathique, qui préside à la digestion et à la récupération. Ces deux voies (sympathique et parasympathique) forment le système nerveux autonome, également appelé système nerveux végétatif.

8Également vendu en pharmacie. Une pointe de couteau dans un verre d’eau, une fois par jour environ (effet préventif). Pas d’action nocive sur le rein, d’après le Dr Martin du Theil.

Articles complémentaires

Flattr this!

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , ,

14 commentaires sur “Angine, constipation ou fièvre ? Le chlorure de magnésium, un remède-miracle à 2 € !”

  1. Cseley dit :

    Merci pour cet article très utile sur ce « David » contre le « Goliath » que sont tous les consortiums de l’industrie pharmaceutique….!

  2. Isa dit :

    Merci Pryska ! …et comment on l’utilise ? c’est une poudre que l’on délaye dans de l’eau ?

  3. Pryska dit :

    oui, voir note 4 et en fin de premier paragraphe. Sachet de 20 gr, à dissoudre dans 1,5 litre d’eau, à boire tout au long de la journée, par petites gorgées. Une bouteille peut faire deux ou trois jours. Pour plus de précisions, voir le livre de Marie-France Muller. Son équivalent naturel, le nigari, s’achète en boutique bio. Précautions nécessaires pour les insuffisants rénaux. D’une manière générale, je recommande : une petite cuillère à café le matin, à jeun, à dissoudre dans un verre d’eau à température ambiante. En fonction des premiers effets (sur un ou deux jours) vous pouvez réduire ou augmenter un peu la dos.

  4. Sylvie dit :

    Remède miracle de notre pharmacie familiale. Le goût n’étant pas génial, pour le donner aux enfants nous fabriquons notre propre sirop. Pour cela prendre une bouteille de sirop vide (pharmacie) dans laquelle nous diluons 1cc de sel de nigari avec un sirop de fruit (genre grenadine, mais les notres préfèrent lorsqu’on le dilue dans du sirop d’agrumes).
    Dès qu’un petit rhume commence : on leur donne 1 à 3 cs par jour (en fonction des effets).

  5. Maud dit :

    Un grand merci pour votre implication et vos actions qui vont toutes dans le bon sens : celui de la Vie !
    Au sujet de cet article sur le magnésium, pouvez-vous me préciser si les effets sont identiques si l’on prend ce magnésium sous une autre forme, en particulier bisglycinate et glycérophosphate ?

  6. Pryska Ducoeurjoly dit :

    merci Maud! non les effets ne sont pas identiques. Les molécules que vous mentionnez rendent le magnésium plus assimilable, donc bien tout de même dans le cas de fatigue nerveuse et de stress. En revanche, côté immunité et nettoyage des intestins (effet purgatoire), mieux vaut rester sur le chlorure de magnésium ou hydroxyde de magnésium. Rien ne vous empêche aussi d’alterner ces cures.

  7. simon dit :

    bonjour,

    je prends 3 comprimés Delbiase par jour depuis 2 mois, je dors nettement mieux, je trouve que je suis moins irrascible (pas sûre de l’orthographe !), est ce la même chose que la poudre ? merci de votre réponse

  8. BIDI dit :

    Le chlorure de mg est efficace en cas de flatulence mais aussi dans le cas des douleurs articulaires et courbatures ( une parente en tire de grands bénéfices)

  9. mimi dit :

    Je voudrais savoir si chlorure Mg est il efficace contre la constipation et combien de gramme prendre par jours plutôt qu’elles sont t les doses à prendre par jours

  10. Pryska Ducoeurjoly dit :

    votre pharmacien vous répondra facilement !

  11. Dr ghassan dit :

    Merci bcq pr votre article sur le chlorure de magnésium . Il est très intéressant et très utile .

  12. Christiane dit :

    Je prends du chlorure de magnesium régulièrement mais j’aimerais savoir combien de jours dois-je prendre et s’il faut arrêter de temps en temps pour ne pas s’habituer?

Laisser une réponse